Teddy Riner ne participera pas aux Mondiaux 2018 de judo, une première

Teddy Riner durant un entraînement à l\'Insep, le 11 mai 2018 à Paris.
Teddy Riner durant un entraînement à l'Insep, le 11 mai 2018 à Paris. (PHILIPPE MILLEREAU/ DPPI MEDIA/AFP)

Le décuple champion du monde et double champion olympique souhaite se consacrer à la préparation des Jeux olympiques de Tokyo de 2020.

Plus d'une décennie que ce n'était pas arrivé : le judo français montera sur les tatamis sans sa locomotive Teddy Riner aux Championnats du monde, qui débutent jeudi 20 septembre à Bakou, en Azerbaïdjan. L'athlète se préserve en vue des JO-2020.

Depuis 2007 et sa révélation à Rio, à 18 ans seulement, Teddy Riner s'est constitué, au fil des ans, une collection de huit couronnes en +100 kg, ajoutées à deux en toutes catégories, qui ont fait de lui le champion incontesté du judo mondial. A 29 ans, le sportif de 2,03 m et d'environ 140 kg souhaite se consacrer à son objectif numéro un : la conquête d'un troisième sacre olympique à Tokyo dans deux ans, du jamais-vu chez les poids lourds. "Il faut savoir lever le pied pour pouvoir durer", soulignait au printemps Teddy Riner, invaincu depuis septembre 2010 et 144 combats.

En l'absence de sa superstar, le judo tricolore compte surtout sur ses combattantes pour tenter au moins d'égaler sa moisson millésime 2017, sa plus maigre depuis 2009 : deux médailles d'or plus une en bronze en individuel. En tête, il mise sur Clarisse Agbegnenou (- 63 kg), vice-championne olympique en titre, double championne du monde (2014 et 2017) et triple championne d'Europe (2013, 2014 et 2018). 



Vous êtes à nouveau en ligne