NBA : LeBron James, les larmes d'un géant

(Les larmes de LeBron James, trophée NBA en mains. Les Cleveland Cavs remportent (93-89) le 7e match de la finale face à Golden State. © Marcio Jose Sanchez/AP/SIPA)

Le titre de champion NBA 2016 des Cleveland Cavaliers face aux Golden State Warriors lui doit beaucoup : LeBron James a été digne de son statut de meilleur joueur du monde. 27 points, 11 rebonds, 11 passes décisives, et un contre décisif en toute fin de rencontre : une performance exceptionnelle. Jamais une équipe n'avait réussi à remonter un retard de 3-1 en finales NBA.

La NBA a un nouveau champion : les Cleveland Cavaliers. Porté par un exceptionnel LeBron James, l'équipe de l'Ohio a remporté le premier titre de son histoire face au Golden State Warriors, les champions en titre au terme d'une finale absolument incroyable. 93-89, c'est le score final de ce 7e match accroché jusqu'au bout.

Il est en larmes, sur le parquet, cerné par ses coéquipiers et les caméras. LeBron James a réussi son pari, offrir à la ville de Cleveland son premier titre tout sport confondu depuis 1964 . Lui, l'enfant du pays, revenu en grandes pompes il y a deux ans, avait été tellement critiqué après ses 2 finales perdues avec les Cavaliers.

Face à Golden State, il a été digne de son statut de meilleur joueur du monde. 27 points, 11 rebonds, 11 passes décisives, une performance exceptionnelle. Surtout, jamais une équipe n'avait réussi à remonter un retard de 3-1 en finales NBA. Pour y arriver, il a fallu un dernier match époustouflant sur le terrain de la meilleure équipe de la saison. 20 fois, l'équipe en tête a changé au cours d'une rencontre ultra-accrochée. A une minute de la fin, les Cavs et les Warriors étaient encore à égalité. LeBron James, auteur d'un contre décisif en toute fin de rencontre et élu logiquement meilleur joueur de ces finales, a fait basculer l'histoire de son côté. 

Vous êtes à nouveau en ligne