NBA : Golden State sacré pour la deuxième fois en trois ans

Les Warriors après leur victoire, lundi 12 juin 2017, à Oakland (Californie, Etats-Unis).
Les Warriors après leur victoire, lundi 12 juin 2017, à Oakland (Californie, Etats-Unis). (EZRA SHAW / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Les Warriors ont décroché la quatrième victoire décisive dans leur salle d'Oakland (Californie), 129 à 120, et comptent désormais cinq titres NBA à leur palmarès.

Golden State récupère son titre. Un an après l'avoir laissé aux Cleveland Cavaliers, les coéquipiers de Stephen Curry ont remporté, lundi 12 juin, et pour la deuxième fois en trois ans, le titre de champion NBA en battant Cleveland, le champion 2016, quatre victoires à une. 

Les Warriors ont décroché la quatrième victoire décisive dans leur salle (129 à 120), à Oakland (Californie) et comptent désormais cinq titres NBA à leur palmarès. Mieux, ils ont terminé les play-offs 2017 avec un bilan impressionnant de seize victoires pour une seule défaite. Stephen Curry et ses coéquipiers ont surtout pris leur revanche sur Cleveland qui les avait renversés (4-3) dans la finale 2016 après avoir été menés 3-1.

Domination de Kevin Durant

Cette troisième finale consécutive entre les deux équipes, une première dans l'histoire de la NBA, a été dominée par Kevin Durant, la recrue-star de Golden State. L'ailier a marqué 39 points dans un cinquième match haletant que Golden State a pourtant très mal débuté, accusant 8 points de retard en première période. Il a d'ailleurs été élu MVP, meilleur joueur de cette finale. 

Mais les Warriors se sont repris en seconde période où ils ont compté jusqu'à 17 points d'avance. Cleveland s'est relancé au retour des vestiaires sous l'impulsion de LeBron James (41 points), Kyrie Irving (26 points) et l'inattendu J.R. Smith (25 points) pour revenir à quatre points. La puissance de feu et les remplaçants de Golden State ont fait la différence dans la dernière période.