Médaille de bronze des basketteurs français au Mondial : "La médaille que l'on voulait était au-dessus"', dit le capitaine Nicolas Batum

Le basketteur français Nicolas Batum, le 7 septembre 2019 lors d\'un match du Mondial contre la Lituanie.
Le basketteur français Nicolas Batum, le 7 septembre 2019 lors d'un match du Mondial contre la Lituanie. (WANG ZHAO / AFP)

La mission est "quasiment accomplie", selon le capitaine des basketteurs français Nicolas Batum qui a terminé troisième du mondial avec son équipe.

"La médaille que l'on voulait était au-dessus", a déclaré Nicolas Batum, capitaine de l'équipe de France de basket-ball lundi 16 septembre sur franceinfo, après la médaille de bronze obtenue par les Bleus lors du Mondial, en Chine.

"On voulait atteindre cette finale mondiale que l'on avait loupée de peu il y a cinq ans. (...) On a malheureusement fait le pire match de notre campagne au mauvais moment [défaite en demi-finale contre l'Argentine], collectivement et individuellement. C'est bien dommage", a ajouté Nicolas Batum.

Qualification directe pour les Jeux olympiques

"C'est une mission quasiment accomplie. On ramène une médaille, c'était une partie de la mission. On obtient une qualification directe pour les Jeux olympiques [de Tokyo en 2020], c'était une partie de la mission. On a quand même réussi à se ressaisir pour aller chercher une médaille de bronze contre une grosse équipe d'Australie, une équipe qui était aussi favorite pour l'or", a expliqué le capitaine.

"On a fait du chemin. En 2006, quand la France finissait cinquième de la Coupe du monde, on parlait d'un très très bon résultat. Aujourd'hui, avec une médaille de bronze, on ne parle pas d'un échec, mais on dit qu'on aurait pu faire mieux. Cela montre le parcours qu'a pu faire le basket français et l'exigence qu'on a aujourd'hui pour le basket en France, et c'est peut-être une très bonne chose", a terminé le capitaine de l'équipe de France.

Vous êtes à nouveau en ligne