Implacables, les Golden State Warriors remportent leur deuxième titre NBA consécutif

Golden State a remporté le 8 juin le titre de champion NBA pour la troisième fois à Cleveland aux Etats-Unis.
Golden State a remporté le 8 juin le titre de champion NBA pour la troisième fois à Cleveland aux Etats-Unis. (JASON MILLER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Après ce sixième sacre, le deuxième de suite, les Warriors sont désormais la troisième équipe la plus titrée de l'histoire.

Golden State n'a pas fait de détails face à Cleveland lors de la finale 2018 et a remporté son troisième titre NBA en quatre ans vendredi 8 juin. Le suspense, déjà mince avant le coup d'envoi, n'aura duré que quelques minutes : le temps pour Stephen Curry de marquer plus de points (12) en six minutes que durant tout le match numéro 3 (11).

Avec Curry, survolté, et Kevin Durant, toujours aussi implacable, Golden State, porté en défense par Draymond Green, était bien trop fort pour Cleveland qui a perdu son quatrième match de suite (108 à 85) et a été balayé quatre victoires à zéro, comme lors de la finale 2007 face à San Antonio. Après ce sixième sacre, le deuxième de suite, les Warriors sont désormais la troisième équipe la plus titrée de l'histoire, à égalité avec les Chicago Bulls de Michael Jordan, derrière Boston et les Los Angeles Lakers, sacrés respectivement 17 et 16 fois.

La fin de l'ère LeBron James à Cleveland ?

Cette lourde défaite marque peut-être la fin de l'ère LeBron James à Cleveland, l'équipe de sa région natale où il a fait ses débuts NBA en 2003 et où il est revenu en 2014 après quatre saisons et deux titres à Miami. Il arrive en fin de contrat en juillet et après avoir perdu une sixième finale, il pourrait répondre aux sirènes de Houston, Philadelphie ou des Los Angeles Lakers.

A 33 ans, "King James" a réalisé de l'avis général la meilleure saison de sa carrière, mais son palmarès reste bloqué à trois titres NBA, deux avec Miami (2012, 2013) et un avec Cleveland (2016). Limité à 23 points vendredi, il a suivi la fin du match du banc et a révélé qu'il a joué les trois derniers matches avec la main droite facturée."C'est une blessure que je me suis faite moi-même après le match numéro un (...) j'ai laissé mes émotions prendre le dessus, car on est passé près de la victoire dans ce match", a-t-il expliqué. 

Il a ensuite évoqué la question de son avenir qui passionne la NBA : "Il faut que je prenne en compte ma famille, contrairement à la dernière fois (en 2014), j'ai deux adolescents et une petite fille, dont l'avis compte", a-t-il rappelé.

Vous êtes à nouveau en ligne