"Il y aurait toutes les salles de basket à refaire" : Tony Parker se lance dans l'immobilier sportif

Patrice Lafargue (à gauche), le président du groupe immobilier IDEC, et Tony Parker (à droite), ancien basketteur des San Antonio Spurs, aux 24 Heures du Mans (Sarthe), le 14 juin 2019. 
Patrice Lafargue (à gauche), le président du groupe immobilier IDEC, et Tony Parker (à droite), ancien basketteur des San Antonio Spurs, aux 24 Heures du Mans (Sarthe), le 14 juin 2019.  (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

Quatre jours après avoir annoncé la fin de sa carrière sportive, l'ancien basketteur a rejeté au passage toute autre forme d'ambition, notamment politique.  

Tout juste retraité des parquets, Tony Parker poursuit sa reconversion de businessman. A 37 ans, l'ex-basketteur mise sur son expérience aux Etats-Unis, en NBA, pour refondre le paysage de l'immobilier sportif français, comme il l'a confié vendredi 14 juin à l'AFP. "J'ai pensé que l'on pouvait faire quelque chose de sympa dans le domaine de l'immobilier et pour le côté sportif", a-t-il affirmé sur le circuit des 24 Heures du Mans, au côté de Patrice Lafargue, président du groupe immobilier IDEC. 

Les deux hommes d'affaires lancent ensemble la société "9 PROM". "J'avais envie de progresser et d'apprendre encore plus sur comment cela se passe en France. Ce n'est pas un secret", a indiqué le basketteur, soulignant au passage qu'il "y aurait toutes les salles de basket à refaire".

"En foot, il y a aussi plein de choses à faire, et ensuite j'ai envie de venir dans tous les sports" se réjouit l'ex-star des Spurs de San Antonio. "Avec les JO qui arrivent, on est sur une vague hyper-positive et il y a beaucoup de personnes en France qui vont vouloir investir dans ça" a-t-il ajouté. 

Des "allers-retours" entre la France et les Etats-Unis

Tony Parker, qui a rejeté toute autre forme d'ambition, notamment politique, indique qu'il va se partager entre les Etats-Unis et la France. "Je serai basé aux Etats-Unis et je ferai des allers-retours. J'adore les deux", explique le basketeur. 

Patrice Lafargue a indiqué qu'il n'avait pas l'intention d'associer pour l'instant d'autres sportifs de haut niveau à ses projets. "C'est l'histoire d'une rencontre avec Tony, d'une rencontre d'hommes, il n'y a pas de calcul". Ce dernier a toutefois précisé qu'il n'y avait pas encore de projets spécifiques identifiés entre lui et Tony Parker. 

Vous êtes à nouveau en ligne