Bizutage, contres spectaculaires et progression fulgurante... Rudy Gobert, future star du basket français

Rudy Gobert et Tony Parker, le 21 août 2015, lors d\'un match amical contre la Géorgie à Rouen (Seine-Maritime).
Rudy Gobert et Tony Parker, le 21 août 2015, lors d'un match amical contre la Géorgie à Rouen (Seine-Maritime). (MAXPPP)

Depuis le Mondial 2014, et sa performance énorme contre l'Espagne, l'intérieur de l'équipe de France a accumulé de la confiance et a progressé comme jamais en NBA. De quoi en faire un joueur à suivre lors de l'Eurobasket.

Il y a toutes les raisons de penser que Rudy Gobert est un futur grand joueur. Logique pour quelqu'un qui mesure 2,16 m. Fort d'une saison de NBA tonitruante avec son club des Utah Jazz, le pivot français s'est installé tranquillement dans le cinq majeur tricolore de Vincent Collet. Alors que les Bleus affrontent, dimanche 6 septembre, la Bosnie-Herzégovine en match de poules de l'Eurobasket, retour sur sa progression express ces deux dernières années.

Bizuté par ses coéquipiers en NBA et chez les Bleus

28 juin 2013. Les équipes de NBA participent à la "draft", une foire aux joueurs qui permet aux différentes franchises de choisir des "rookies", autrement dit des jeunes éléments. Sélectionné par les Denver Nuggets, Rudy Gobert est envoyé dans la foulée à Salt Lake City, chez les Utah Jazz. Mais le petit nouveau, à l'envergure XXL (2,35 m), oublie un matin de février d'apporter des beignets à ses coéquipiers, comme le veut la tradition. Résultat : un bizutage en règle et une voiture remplie de pop-corn. La vidéo est reprise par de nombreux médias, dont francetv info.

Rudy Gobert fait à nouveau l'objet d'un canular de ses coéquipiers durant l'été 2014. En équipe de France, cette fois, lors de la préparation aux championnats du monde. De retour de l'entraînement, les joueurs sont invités à déjeuner ensemble. L'intérieur français arrive à table en tee-shirt. Sauf que ses camarades lui font croire que le capitaine, Boris Diaw, a ordonné de porter un polo. Respect du "dress code" oblige, Rudy Gobert part se changer pendant que tous les joueurs décident d'à nouveau enfiler leur tee-shirt. Et le jeune pivot de revenir en polo. Bonne blague (à partir de 14'21'').

Il défend envers et contre tout

Septembre 2014. Vincent Collet sélectionne Rudy Gobert pour la première fois lors du Mondial. Et le joueur donne raison au coach français : en quart, contre l'Espagne, il sort une énorme prestation. Remplaçant, il se permet même de contrer violemment Pau Gasol, l'un des meilleurs joueurs européens. "Le premier étage de la fusée Gobert est lâché", écrit Libération.

Outre-Atlantique, certains défenseurs préfèrent s'écarter quand un joueur se présente face à eux histoire d'éviter de prendre un gros dunk sur la tête et d'être "mis sur un poster". Pas Rudy Gobert. Lui tente toujours de contrer, peu importe si les photographes immortalisent ce moment gênant où l'attaquant l'humilie, comme en février : la star de Portland, Damian Lillard, attaque le panier, et plante un dunk spectaculaire sur la tête de Rudy Gobert. "Ouais, les meilleurs défenseurs se font dunker dessus parfois", réagit le Français après coup.

 

Le 30 mars, contre les Timberwolves de Minnesota, Andrew Wiggins écrabouille le Français et martyrise le cercle. Deux fois. Mais à la troisième tentative, le Français lui retourne la politesse, en l'empêchant de marquer.

Et bim ! Son adversaire finit sur les fesses.

Une progression reconnue jusque dans le jeu "NBA2K16"

En mars 2015. Son équipe, les Utah Jazz, transfère son pivot turc, Enes Kanter, à Oklahoma City Thunder. Objectif : laisser la place de titulaire à Rudy Gobert tant le Français paraît prometteur. Bonne pioche. Il réussit une fin de saison tonitruante et tourne à plus de 10 points et 10 rebonds de moyenne. Costaud. Autre conséquence, alors que son équipe était, jusqu'ici, une des plus mauvaises de la NBA, avec 33% de victoires, elle remporte 20 de ses 30 derniers matchs, note Eurosport.

Rudy Gobert est même élu 3e joueur ayant le plus progressé cette saison par la NBA. Surtout, le jeu vidéo "NBA2K16", référence en matière de basket qui sort le 29 septembre, lui a attribué la note de 79/99, soit 8 points de plus que dans "NBA2K15". Et, sur Twitter, Rudy Gobert ne semble pas s'en satisfaire.

Fort de cette progression, Rudy Gobert est parvenu à faire oublier Joakim Noah, qui préfère privilégier sa carrière en NBA, chez les supporters des Bleus. Il partage d'ailleurs avec son compatriote des qualités défensives certaines et une activité de tous les instants. Assez logiquement, le pivot français a ainsi gagné sa place de titulaire dans le cinq majeur de Vincent Collet pour l'Eurobasket. "Au niveau défensif, c'est clair qu'il est impressionnant, c'est peut-être un des meilleurs au monde", remarque Tony Parker, cité par le site Basket USA, qui admet qu'il "l'a un peu pris sous son aile". Histoire de s'envoler encore plus haut à l'Euro ?

Vous êtes à nouveau en ligne