VIDEO. Un Dakar 2014 espagnol

Ultime étape le samedi 14 janvier pour une course qui n'avait plus été aussi difficile depuis 2006 : accidents mortels, abandons... Et à l'arrivée à Valparaiso (Chili), le Dakar 2014 est... espagnol.

Le rallye Dakar a pris fin samedi 14 janvier à Valparaiso, au Chili. Le cru 2014 était particulièrement difficile et il a connu des abandons en cascade. Plus de 115 pilotes, toutes catégories confondues, ont jeté l'éponge - un tiers des effectifs. Le rallye-raid a été endeuillé cette année par la mort de deux journalistes et d'un motard belge, Eric Palante, dont c'était le onzième Dakar.

Et le palmarès ? Coma à moto, Roma en auto : à l'arrivée, le Dakar 2014 est espagnol.  Marc Coma remporte son 4e Dakar - 7.500 kilomètres sans faute. On s'en doute, il est content : "Evidemment ! J'ai été blessé, j'ai passé une année très difficile, je n'en voyais pas le bout. Je ne pensais pas pouvoir prendre le départ, disputer la victoire... et même l'emporter." Son compatriote Nani Roma entre dans l'histoire du rallye : il est le troisième à remporter l'épreuve à la fois en catégorie moto et auto. Mais sa victoire a un goût de polémique : l'équipe Mini a donné au Français Stéphane Peterhansel la consigne de ne plus attaquer son coéquipier. Quant à la première fille, Laia Sanz, c'est une Catalane : elle est seizième.

 

Vous êtes à nouveau en ligne