"C'est une fête incroyable" : sur la route du Dakar, les Péruviens profitent de l'ambiance, même si la "compétition est pour les riches"

Un motard du Dakar. 
Un motard du Dakar.  (FREDERIC LE FLOC'H / DPPI MEDIA/ASO)

De nombreux Péruviens suivent la course que leur pays accueille pour la troisième fois. 

Les concurrents du rallye Dakar 2019 entament la cinquième étape vendredi 11 janvier entre Moquegua et Aréquipa au Pérou pour les motos et les quads, et au départ de Tacna pour les voitures et les camions. Un rallye intégralement sur les pistes et dans les dunes péruviennes, contrairement aux dernières éditions qui se déroulaient à chaque fois dans plusieurs pays. C'est la troisième fois que le Pérou reçoit le plus grand rallye raid et la population ne s’en lasse pas. 

Accueil très chaleureux 

Tous les jours, des milliers de spectateurs attendent, en famille ou entre amis, dans les dunes ou devant les portes du bivouac, installé ce soir-là devant la grande entrée de la base aérienne d’Aréquipa où la caravane fait escale pendant quatre jours. Entourés de vendeurs de barbe à papa et de boissons fraîches, Guillo et sa fille âgée de 13 ans photographient les concurrents les uns après les autres, derrière les grilles. "C'est une fête incroyable", explique le père qui vante l'hospitalité péruvienne. 

Une voiture du Dakar prend la route devant les spectateurs. 
Une voiture du Dakar prend la route devant les spectateurs.  (CHARLY LOPEZ/ASO)

Nous sommes très accueillants naturellement, on vous attendait les bras ouverts même si c'est une compétition pour les riches organisée chez les pauvresGuilloà franceinfo

Sa fille Sabrina apprécie aussi le spectacle. "Moi je trouve ça super, surtout parce qu'il y a des gens qui viennent du monde entier pour participer à la course". Cette ferveur populaire des Péruviens fait évidemment très plaisir aux concurrents. Selon Benjamin Mélot, le motard amateur, ces encouragements les transcendent : "C'est magique depuis qu'on est en Amérique du Sud, c'est top ! Le public péruvien est vraiment sympa et super enthousiaste de recevoir le Dakar, donc c'est top de partager ça avec eux", explique-t-il. 

Contrairement à la Bolivie l’an dernier où une manifestation avait tenté de faire barrage au Dakar, le Pérou a adopté le rallye et rêve d’être encore au programme de la course l’année prochaine.

Le Dakar bien accueilli au Pérou - Reportage de Guillaume Battin
--'--
--'--

Vous êtes à nouveau en ligne