Porsche remporte les 24 Heures du Mans à trois minutes de la fin

(Le Français Romain Dumas, l'Allemand Marc Lieb et le Suisse Neel Jani ont remporté sur Porsche les 24 Heures du Mans © Kamil Zihnioglu/AP/SIPA)

Le Français Romain Dumas, l'Allemand Marc Lieb et le Suisse Neel Jani ont remporté dimanche les 24 Heures du Mans, au volant d'une Porsche 919 hybrid, profitant de la panne de la Toyota de tête.

C'est la 18e victoire de Porsche au Mans, et la 2e de Romain Dumas, déjà victorieux en 2010 dans une Audi.

Coup de théâtre final 

Longtemps en tête d'une course particulièrement serrée, Toyota a connu un ennui mécanique dans le dernier tour pour offrir la victoire à l'écurie allemande. Un dénouement exceptionnel. Toyota court toujours après une victoire dans la Sarthe, depuis sa toute première participation en 1986.

La Toyota numéro 5, que le Japonais Kazuki Nakajima partageait avec le Suisse Sébastien Buemi et le Britannique Anthony Davidson, s'est arrêtée juste après la ligne de chronométrage, en face des stands à 3'30" de la fin de la course. La Porsche numéro 2, partie en pole position, aura finalement parcouru un tour de plus. 

Le podium de cette 84e édition est donc constitué de la Porsche victorieuse, la N.2, de l'autre Toyota TS050 Hybrid, la N.6 du trio Sarrazin-Conway-Kobayashi, en tête en début de course, et de l'Audi N.8 de Duval-Jarvis-di Grassi. 

Romain Dumas, vainqueur sans excès de triomphalisme.
--'--
--'--

Autres catégories 

En LMP2, la catégorie réservée aux petits prototypes non-hybrides, Alpine a remporté la victoire. 

Dans la catégorie GTE-Pro, Ford a finalement gagné, grâce à Sébastien Bourdais, le plus américain des pilotes manceaux, dont la GT a terminé devant la Ferrari 488 de Giancarlo Fisichella, ex-pilote de F1 comme lui.