Grand Prix de Corée : à la fin, c'est encore Vettel qui gagne

La Renault-RedBull de Sebastien Vettel, sur le circuit de Yeongam, en Corée du Sud, le 6 octobre 2013.
La Renault-RedBull de Sebastien Vettel, sur le circuit de Yeongam, en Corée du Sud, le 6 octobre 2013. (KIM JONG-HI / REUTERS)

Le pilote allemand dispose de 77 points d'avance au championnat, devant Fernando Alonso. 

La Formule 1, c'était mieux avant. Quand ce n'était pas toujours Sébastien Vettel qui gagnait. L'Allemand, triple champion du monde en titre, a remporté le Grand Prix de Corée, dimanche 6 octobre au volant de sa Red Bull-Renault, devant les deux Lotus-Renault du Finlandais Kimi Räikkönen et du Français Romain Grosjean.

Parti en pole position, Vettel a mené de bout en bout. C'est sa 8e victoire cette saison, dont quatre d'affilée, et il consolide sa première place avec 77 points d'avance sur Fernando Alonso (Ferrari) qui a terminé 6e. C'est aussi la 34e victoire de Vettel en F1, dont trois d'affilée à Yeongam (Corée du Sud) où il règne depuis 2011, comme à Singapour. Triple champion du monde en titre, il est plus que jamais lancé vers une 4e couronne consécutive qu'il pourrait coiffer dès le prochain Grand Prix, le 13 octobre au Japon, à deux conditions : qu'il gagne et qu'Alonso ne finisse pas mieux que 9e.

Vous êtes à nouveau en ligne