Vol du dossier médical de Schumacher : les enquêteurs sur la piste suisse

Michael Schumacher, le 25 novembre 2012 au Grand Prix du Brésil à Sao Paulo.
Michael Schumacher, le 25 novembre 2012 au Grand Prix du Brésil à Sao Paulo. (JEAN MICHEL LE MEUR / DPPI MEDIA / AFP)

L'ordinateur utilisé pour tenter de vendre le dossier médical du champion allemand de Formule 1 a été repéré à Zurich, dans une société suisse d'hélicoptères.

L'enquête sur le vol du dossier médical de Michael Schumacher progresse. L'adresse IP utilisée par le voleur, qui a envoyé des mails à des journalistes afin de tenter de vendre le document, a été localisée dans une société suisse d'hélicoptères, basée à Zurich, en Suisse. Le parquet de Grenoble a confirmé cette information du Dauphiné libéré, lundi 7 juillet.

Selon le quotidien régional, cette société avait été pressentie un temps pour assurer le transfert du septuple champion du monde allemand de Formule 1 entre Grenoble et Lausanne. Un médecin travaillant pour cette entreprise avait donc reçu une copie du dossier médical, afin de préparer ce transfert, précise le journal.

"Kagemusha" réclame 49 000 euros

Le nom de la société d'hélicoptères n'a pas été divulgué, pas plus que celui du voleur, qui se fait appeler "Kagemusha" et dont on ignore s'il a été identifié. Le dossier, masqué sous plusieurs pseudonymes dont le dernier était "Jérémy Martin", avait été proposé à plusieurs médias pour la somme de 49 000 euros. Le parquet de Grenoble a précisé s'être dessaisi de l'enquête au profit des autorités suisses.

Vous êtes à nouveau en ligne