L'état de santé de Schumacher en "légère amélioration", selon une de ses proches

L\'ancien pilote allemand Michael Schumacher, à Sao Paulo (Brésil), le 24 juillet 2011.
L'ancien pilote allemand Michael Schumacher, à Sao Paulo (Brésil), le 24 juillet 2011. (FRANCOIS FLAMAND / DPPI MEDIA / AFP)

C'est une de ses proches qui l'a annoncé à l'agence Sid, filiale d'information sportive de l'AFP. Toutefois, elle a ajouté que l'état du champion de Formule 1 était toujours critique, comme l'a dit plus tôt l'équipe médicale.

L'état de santé de Michael Schumacher est en "légère amélioration", indique lundi 6 janvier une de ses proches. L'ancien champion de Formule 1 est dans le coma depuis un accident de ski survenu le 29 décembre 2013 à Méribel (Savoie). Selon les médecins du CHU de Grenoble (Isère), où il est hospitalisé, Michael Schumacher montre de légers signes d'amélioration, a précisé cette proche à l'agence Sid, filiale d'information sportive de l'Agence France-Presse. Toutefois, elle a ajouté que son état était toujours critique.

Un peu plus tôt dans la journée de lundi, le CHU de Grenoble (Isère) et l'attachée de presse du pilote avaient annoncé que l'équipe médicale considérait son état de santé "comme stable" mais "critique". "L'intimité du patient exige que nous ne détaillions pas son traitement et c'est pour cela que nous n'envisageons pas de nouvelles conférences de presse, ni de diffuser de communiqués de presse écrits dans l'immédiat", avaient-ils précisé. L'ancien pilote allemand "est surveillé en permanence par les traitements médicaux qui lui sont administrés".

"Respecter le secret médical"

L'hôpital et l'attachée de presse du champion de F1 recommandent aussi la plus grande prudence sur les informations données sur l'état de santé de Schumacher : "Nous vous demandons à nouveau, avec insistance, de respecter le secret médical et de vous en tenir aux informations données par l'équipe médicale en charge, ou son management, car ce sont les seules informations valables."

Samedi, l'attachée de presse de Michael Schumacher a déjà affirmé dans un communiqué que "toute information (...) n'émanant pas de ses médecins ou de la direction de l'hôpital doit être considérée comme nulle et pure spéculation".

Le parquet et les gendarmes qui enquêtent sur l'accident de ski de Michael Schumacher ont par ailleurs annoncé lundi qu'ils tiendraient une conférence de presse mercredi à 11 heures au palais de justice d'Albertville. Cette conférence de presse doit porter sur l'état d'avancement de la procédure.

Vous êtes à nouveau en ligne