Michael Schumacher : les circonstances de l'accident se précisent

Michael Schumacher, le 31 janvier 2005 à Madonna di Campiglio (Italie). 
Michael Schumacher, le 31 janvier 2005 à Madonna di Campiglio (Italie).  (OLIVER MULTHAUP / DPA / AFP)

Six jours après le drame, le quotidien allemand "Bild" a reconstitué les faits qui ont conduit Michael Schumacher entre la vie et la mort.

Triste anniversaire, vendredi 3 janvier, pour Michael Schumacher, toujours plongé dans le coma. Sa famille est réunie à son chevet, comme le rapporte BFMTV. Le champion de Formule 1 a reçu, pour ses 45 ans, le soutien des clubs de fans de Ferrari, sous la forme d'une manifestation silencieuse.

Six jours après son accident de ski à Méribel (Savoie), les circonstances du drame continuent d'intriguer. L'enquête progresse, et une caméra fixée sur le casque de l'ancien pilote de F1 a été saisie par les policiers. Les images qu'elle contient pourraient éclaircir les événements. Comment, avec des protections et sur une zone présentant peu de dangers, Michael Schumacher a-t-il pu être victime d'un choc le plongeant entre la vie et la mort ? Le quotidien allemand Bild a enquêté lui aussi, procédant même à une reconstitution. L'occasion pour francetv info de retracer le fil des événements.

Propulsé en l'air

Au moment de l'accident, dimanche, Michael Schumacher est seul. Il a laissé filer ses amis et son fils de 14 ans, pour aider la fille d'un de ses proches qui vient de chuter. Il traverse alors une zone entre deux pistes du domaine de Méribel, large d'une vingtaine de mètres. Elle est recouverte d'une neige épaisse, qui dissimule les rochers. Le champion ne va pas vite, selon sa chargée de communication.

Au bout de quelques secondes, il percute une pierre non recouverte et perd le contrôle de sa trajectoire. Propulsé en l'air, sa tête heurte, côté droit, l'arrête d'un rocher. Un choc violent et soudain qui brise son casque en deux.

Atterrissage d'urgence de l'hélicoptère

Saignant abondamment sur le côté droit de la tempe, il est alors conscient, mais ses réactions sont rapidement incohérentes, rapporte Eurosport. Les secours arrivent quatre minutes après la chute, et un hélicoptère est dépêché sur place pour l'évacuer. 

Dirigé d'abord vers Albertville-Moûtiers, l'hélicoptère est obligé d'atterrir en urgence après une perte de connaissance de Michael Schumacher. L'équipe de secouristes décide alors de l'intuber avant de le transporter au CHU de Grenoble.

Vous êtes à nouveau en ligne