Conscient, Schumacher communiquait par des hochements de tête pendant son transfert

Michael Schumacher, le 3 février 2010 près de Valence (Espagne).
Michael Schumacher, le 3 février 2010 près de Valence (Espagne). (JOSE JORDAN / AFP)

Un journal suisse a recueilli le témoignage des ambulanciers qui ont transféré le champion de Formule 1 de Grenoble à Lausanne.

Il avait la plupart du temps les yeux ouverts et semblait conscient. Le journal suisse Blick révèle, dans un article publié mercredi 18 juin, dans quelles conditions l'ex-pilote de Formule 1 Michael Schumacher a été transféré, lundi 16 juin, de Grenoble (France) à Lausanne (Suisse).

Le journal a retrouvé la société ambulancière qui a effectué le transport. Il s'agit d'une société de Viège, dans le canton du Valais (Suisse). Selon les ambulanciers, Schumacher n'a pas parlé, mais il a communiqué avec eux par des hochements de tête durant les quelque 200 km du trajet Grenoble-Lausanne.

Une opération digne des services secrets

Le journal révèle également que le voyage, organisé par la famille et le personnel de Michael Schumacher, ressemblait à une opération des services secrets. Les ambulanciers ont ainsi dû remettre leurs téléphones portables lorsqu'ils ont vu le visage de Schumacher, qui aurait beaucoup maigri durant les 170 jours d'hospitalisation à Grenoble.