Marussia, l'écurie de Jules Bianchi, placée en liquidation judiciaire

L\'écurie de formule 1 Marussia est en liquidation, a annoncé le 7 novembre 2014 son administrateur provisoire.
L'écurie de formule 1 Marussia est en liquidation, a annoncé le 7 novembre 2014 son administrateur provisoire. (ERIC VARGIOLU / DPPI / AFP)

Avant l'accident du champion de formule 1, l'écurie était en train d'effectuer sa saison la plus aboutie.

Avant l'accident de Jules Bianchi, elle était en train d'effectuer sa saison la plus aboutie. L'écurie de formule 1 Marussia, auquel appartient le Français, est en liquidation judiciaire et ne sera donc pas au départ du dernier Grand Prix de la saison, fin novembre à Abu Dhabi, annonce vendredi 7 novembre son administrateur provisoire.

Plus aucun espoir de reprise

Créée en 2010 sous le nom de Virgin, Marussia avait marqué ses premiers points en mai au Grand Prix de Monaco, grâce à une 9e place de Jules Bianchi. Le pilote français est toujours dans un état "critique mais stable" au Japon à la suite de son accident début octobre sur le circuit de Suzuka.

C'est la première fois, depuis l'écurie Arrows en 2002, qu'une écurie ayant marqué des points en F1 tire le rideau la même année. L'annonce de vendredi ne laisse plus aucun espoir de reprise : deux investisseurs indiens semblaient intéressés mais aucun virement n'a été validé avant la date limite de vendredi midi fixée par l'administrateur. L'écurie a donc "mis fin à ses opérations commerciales".