DIRECT. Mondiaux d'athlétisme : relais 4x400m, 10 000 mètres, javelot... Regardez et commentez la dernière journée à Doha

Ce direct est terminé.

Les Français vont disputer leur dernière course, le relais 4x400 mètres, ce dimanche soir.

Les Mondiaux d'athlétisme vivent leur dernière journée à Doha (Qatar), dimanche 6 octobre. Les Français vont disputer leur dernière course, le relais 4x400 mètres. Par ailleurs, Timothy Cheruiyot et Jakob Ingebrigtsen vont mener une lutte de haute volée sur le 1500 mètres, alors que Danielle Williams et Kendra Harrison seront attendues sur le 100 mètres haies. On connaîtra aussi le successeur de Mo Farah sur le 10 000 mètres.

L'épreuve à suivre : la finale du 1500 mètres. Timothy Cheruiyot face à Jakob Ingebrigtsen. Le Kenya face à la Norvège. Les deux meilleurs coureurs de la saison face à face. Le champion d'Europe en a-t-il encore sous la semelle pour empêcher le sacre de Cheruiyot ? Réponse à 18h40. Le 10 000 mètres mérite également une mention, avec la succession de Mo Farah en jeu. Hagos Gebrhiwet, Yomif Kejelcha et Rhonex Kipruto font figure de favoris (19 heures).

Les stars à suivre : Williams et Harrison sur le 100 mètres haies
Elles vont électriser le 100 mètres haies à 19h50. La Jamaïcaine Danielle Williams et l'Américaine Kendra Harrison sont attendues pour se disputer le titre mondial. Williams, sacrée par surprise en 2015 à Pékin, a eu beaucoup de mal à gérer cette gloire subite.

 Les Français à suivre : le relais 4x400 mètres, dernier espoir de médaille.
Ils seront les seuls Bleus à fouler les pistes ce dimanche. Les relayeurs du 4x400 mètres se sont qualifiés samedi pour la finale, validant au passage leur billet pour les Jeux olympiques de Tokyo. Mame-Ibra Anne, qui a remplacé Fabrisio Sady au dernier moment sur blessure, Ludvy Vaillant, Christopher Naliali et Thomas Jordier ont pris la 4e place de leur série mais ont été repêchés grâce à leur chrono (3'01"40), le meilleur parmi les pays n'ayant pas terminé dans les trois premières places. Si la médaille d'or semble inaccessible derrière les Etats-Unis et la Jamaïque, tout reste ouvert pour le podium. L'opportunité pour les Bleus de finir des Mondiaux difficile par une bonne note. Réponse à 20h30.

21h32 : @anonyme Prenez la Pologne par exemple, qui revient du Qatar avec six médailles dont une en or. Le tableau des médailles est disponible ici pour vous livrer au petit jeu des comparaisons.

21h32 : Pouvez-vous indiquer les nations qui s’en sortent bien aux Mondiaux à Doha pour apprécier réellement la contre-performance de la France ?

21h22 : Au-delà du bilan déjà pas folichon en terme de médailles, une autre statistique doit vous mettre la puce à l'oreille sur la pauvreté des Mondiaux de l'équipe de France. Au total, il n'y a eu que 7 finales à se mettre sous la dent pour les Tricolores, à comparer aux 14 de Londres en 2017, une compétition qu'ils avaient bouclée à la 4e place au classement des nations (24e en 2019).

20h40 : Pas de miracle pour les Bleus, qui en terminent à la 7e place. La course est remportée par les Américains, devant la Jamaïque et le relais belge.

20h39 : Un relais en moins, les Britanniques sont tombés lors du deuxième échange de témoin. Ce qui n'arrange pas trop les affaires tricolores, qui sont avant-derniers.

20h34 : La France se trouve au couloir n°3, proche de la corde, entre les Américains et les Britanniques, pas un cadeau donc.

20h30 : Dans quelques instants, la finale du 4x400 m masculin avec les Bleus pour espérer décrocher une 3e médaille. Pas trop d'illusion sur les chances des Bleus, qui se sont qualifiés au temps et ne font pas figure de favoris. Mais sur un malentendu ou un lâcher de bâton...

20h14 : "On n’a pas préparé ces Championnats comme on aurait dû."

Dans une interview à l'AFP, André Giraud n'a pas cherché à cacher l'échec collectif de l'équipe de France lors ces Mondiaux. "On arrive à la fin d’une génération qui est arrivée en 2010 aux Championnats d’Europe de Barcelone. C’est la fin d’un cycle. Et puis il y a une génération pour Paris-2024 qui arrive mais qui est un peu tendre. Il y a une génération intermédiaire mais qui manque de densité. Il faut combler ce trou générationnel."

19h56 : Doublé américain sur 100 m haies. Nia Ali réalise son meilleur chrono de l'année au meilleur moment, en 12"34, devant sa compatriote Kendra Harrison.




(Kirill KUDRYAVTSEV / AFP)

19h44 : @Kevin On peut le résumer comme ça. Et même une très hypothétique médaille dans le relais 4x400 m n'améliorerait que peu l'impression de gâchis laissée par l'équipe de France.

19h43 : Un petit bilan de ces championnats du monde pour l'équipe de France ? On peut malheureusement dire que c'est un fiasco. Un peu inquiétant à un an de Tokyo et aussi 5 ans de Paris...

19h07 : Swing low, sweet Cheruyiot (si vous aimez le rugby, vous aurez compris la référence). Le Kényan Timothy Cheruyiot a remporté le 1500 m des mondiaux d'athlétisme de Doha. En 3'29"26, le Kényan, médaillé d'argent sur la même distance lors des derniers Mondiaux à Londres en 2017, a devancé l'Algérien Taoufik Makhloufi (3'31"38) et le Polonais Marci Lewandowski (3'31"46).

Vous êtes à nouveau en ligne