Scandale de dopage dans l'athlétisme : le Comité olympique suspend Lamine Diack

Lamine Diack, alors président de la Fédération internationale d\'athlétisme, en conférence de presse à Pékin (Chine), le 21 août 2015.
Lamine Diack, alors président de la Fédération internationale d'athlétisme, en conférence de presse à Pékin (Chine), le 21 août 2015. (GREG BAKER / AFP)

L'ancien patron de la Fédération internationale d'athlétisme a été mis en examen, la semaine dernière. Il est notamment accusé de corruption et d'avoir couvert des sportifs russes dopés. 

Le Comité international olympique (CIO) a décidé de suspendre provisoirement Lamine Diack, membre honoraire de l'institution, mardi 10 novembre. "Le comité exécutif du CIO a décidé (...) de suivre la proposition du comité d'éthique de suspendre provisoirement Lamine Diack", écrit le CIO dans un communiqué.

Cette décision intervient six jours après la mise en examen de l'ex-patron de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF), pour corruption passive et blanchiment aggravé par la justice française.

Quatre personnes mises en examen

Le Sénégalais Lamine Diack (82 ans), en poste jusqu'en août, est soupçonné d'avoir reçu des sommes d'argent pour dissimuler les analyses des athlètes dopés, donc beaucoup sont des sportifs russes. Pour l'heure, quatre personnes ont été mises en examen pour corruption et blanchiment d'argent aggravé dont Lamine Diack, deux de ces fils, et l'ancien responsable de la lutte anti-dopage Gabriel Dollé.

Les plus hauts dirigeants de la Fédération d'athlétisme avaient, en effet, accès aux dossiers médicaux des athlètes et s'en sont servi pour les faire chanter, selon les révélations d'un rapport de l'Agence mondiale antidopage (AMA), révélé lundi.
Dans ce rapport Dick Pound, le président de l'AMA, décrit une culture de la triche au plus haut niveau et de longue date et souhaite la suspension de la Russie pour 2016. La Russie a jusqu'à la fin de la semaine pour s'expliquer devant l'IAAF. Le scandale pourrait concerner d'autres athlètes et d'autres pays.