Dopage dans l'athlétisme : Vladimir Poutine tente de rassurer

FRANCE 2

Vendredi, la Russie saura si elle peut encore participer aux grandes compétitions d'athlétisme. Vladimir Poutine joue sa dernière carte.

L'Agence mondiale antidopage se prononcera vendredi 13 novembre sur une exclusion de la fédération russe de toutes compétitions internationales. Vladimir Poutine s'est décidé à sortir de son silence. Il admet le problème "mais pas question pour lui de reconnaître que c'est tout un système qui est corrompu", commente Dominique Derda en direct de Moscou.

Suffisant pour rester en compétition ?

Toutefois, le président russe a voulu rassurer les instances internationales "Il faut, dit-il, faire la lumière sur toutes ces accusations, coopérer avec l'Agence mondiale antidopage, sanctionner ceux qui doivent l'être et bien évidemment protéger les jeunes sportifs de ceux qui pourraient les pousser à se doper", poursuit le journaliste. Le directeur du laboratoire d'analyses de Moscou a été démis de ses fonctions. Reste à savoir si cette bonne volonté apparente suffira à convaincre l'Agence antidopage.

 
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne