Athlétisme : Poutine veut "tout faire" pour "débarrasser" la Russie du dopage

(Vladimir Poutine est intervenu lors d'une réunion avec des responsables sportifs à Sotchi © REUTERS / Ria Novosti)

Alors que la Fédération internationale d'athlétisme doit décider vendredi une éventuelle suspension de la Russie de toute compétition, dont les JO-2016 de Rio, Vladimir Poutine a réagi pour la première fois aux accusations de "dopage organisé" dans l'athlétisme russe. Il a ordonné une enquête interne.

"Nous devons tout faire en Russie pour nous débarrasser de ce problème " a déclaré Vladimir Poutine, deux jours après la publication d'un rapport accablant de l'Agence mondiale antidopage.  "Il faut effectuer notre propre enquête interne ", a ajouté le président russe sans pour autant refuser de coopérer avec les autorités internationales. Il a ainsi demandé aux responsables sportifs russes à la "coopération la plus ouverte, la plus professionnelle avec les structures internationales antidopage. Ce problème n'existe pas qu'en Russie, mais si nos collègues étrangers ont des questions, il faut y répondre pour qu'ils n'en aient plus."

Mais pour Vladimir Poutine, la sanction ne peut en aucun cas être collective. "Si quelqu'un viole les règles en vigueur dans le domaine antidopage, la responsabilité doit être individuelle. Les athlètes qui n'ont jamais touché au dopage, ne doivent pas pâtir pour ceux qui enfreignent quelque chose."