Accusation d'achat d'arbitre : Bernard Tapie dénonce des "conneries" et va porter plainte

L\'homme d\'affaires Bernard Tapie, le 27 septembre 2018.
L'homme d'affaires Bernard Tapie, le 27 septembre 2018. (EMMANUEL DUNAND / AFP)

L'homme d'affaires a répondu samedi soir sur franceinfo aux propos de son ancien collaborateur Marc Fratani, qui a déclaré avoir participé à un achat d'arbitre avant un match PSG-OM.

Marc Fratani, ancien collaborateur de Bernard Tapie avec qui il est désormais en froid, a raconté samedi 2 mars avoir "participé une fois à un achat d'arbitre" avant un match PSG-OM, dans un entretien au journal Le Monde où il évoque d'autres mauvaises pratiques.

Sur franceinfo, Bernard Tapie, président de l'OM de 1986 à 1994, a démenti ces accusations, et a annoncé son intention de déposer plainte contre le journal Le Monde. L'homme d'affaires parle de règlement de comptes : "C'est hallucinant ! Que lui pète les plombs... Il est très en colère, ça fait deux ans qu'on ne se parle plus : je le regrette car c'était Gaston Defferre [le maire de Marseille et député des Bouches-du-Rhône] qui m'avait conseillé de le prendre avec moi quand j'étais président de l'OM et il a été très utile parce que Gaston m'avait dit fait 'attention, t'es dans une ville un peu compliquée et il y a des gens que tu ne dois pas fréquenter et Fratani à tes côtés saura te dire "pas celui-là pas celui-là"'. Et le fait est qu'il a fait ce travail d'une manière remarquable en m'évitant ce qu'a subi Dreyfus, qui lui s'est un peu laissé aller à jouer aux cartes, à faire des trucs avec des gens qu'il vaut mieux ne pas fréquenter. C'est comme ça ! Donc il a été formidable."

Plainte contre "Le Monde"

"Et puis, il y a deux ans, il m'a demandé d'intervenir sur un sujet qui était un sujet médiatique en pensant qu'on pouvait faire avec le journal La Provence et Corse Presse ce que je pouvais faire avec l'OM, ce n'est pas possible, poursuit Bernard Tapie. Je peux dire à un soigneur de l'OM 'tu fais ça ou tu fais ci', je ne peux pas dire à un directeur de rédaction 't'écris ça ou t'écris pas ça' alors il a cru que c'était de la mauvaise volonté de ma part et depuis il est fâché à mort. Mais de là à aller raconter ces espèces de conneries !"

"Donc je vais déposer plainte évidemment contre Le Monde parce qu'ils n'avaient pas le droit de faire un truc pareil et puisqu'il n'y a aucune précision de rien, il n'y a a que des blablabla, il a dit qu'il avait acheté un arbitre pour un match eh ben d'accord, on va voir, je dépose plainte et je vais demander à ce que la justice l'interroge pour qu'il dise quel arbitre, quel match, quel jour."

"Non, mais c'est un malade ! Je veux dire il a pété un plomb mais ça ne fait rien, on va les envoyer devant les tribunaux", a conclu Bernard Tape.

Vous êtes à nouveau en ligne