Solar Stratos : voyage touristique dans la stratosphère

L'avion ressemble à un modeste planeur mais il promet de vous emmener très haut. De la cabine du Solar Stratos, entre Terre et espace, la vue s'annonce inoubliable. Pour l'heure, ce n'est qu'une maquette. Son pilote prend la pose, prêt à pulvériser tous les records d'altitude. On va monter jusqu'à 80 000 pieds, entre 24 et 25 000 mètres d'altitude C'est notre objectif, c'est une folie raisonnable. Ce Suisse de 42 ans a déjà bousculé d'autres certitudes en bouclant un tour du monde à la barre de ce bateau solaire. Dans la course au tourisme spatial, Solar Stratos pourrait être le concurrent propre de ce ballon rempli d'hélium ou de cette navette gourmande en kérosène. Ses concepteurs doivent régler d'autres problèmes, comme le froid. 70 degrés. A cette altitude, la cabine ne sera pas pressurisée. Il faut qu'il porte un scaphandre et qu'il soit chauffé.

L'avion ressemble à un modeste planeur mais il promet de vous emmener très haut. De la cabine du Solar Stratos, entre Terre et espace, la vue s'annonce inoubliable. Pour l'heure, ce n'est qu'une maquette. Son pilote prend la pose, prêt à pulvériser tous les records d'altitude.

On va monter jusqu'à 80 000 pieds, entre 24 et 25 000 mètres d'altitude C'est notre objectif, c'est une folie raisonnable.

Ce Suisse de 42 ans a déjà bousculé d'autres certitudes en bouclant un tour du monde à la barre de ce bateau solaire. Dans la course au tourisme spatial, Solar Stratos pourrait être le concurrent propre de ce ballon rempli d'hélium ou de cette navette gourmande en kérosène. Ses concepteurs doivent régler d'autres problèmes, comme le froid.

70 degrés.

A cette altitude, la cabine ne sera pas pressurisée. Il faut qu'il porte un scaphandre et qu'il soit chauffé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne