VIDEO. La droite défie Hollande de soumettre le vote des étrangers à un référendum

FRANCE INFO / FRANCE 2

Le président de la République s'est déclaré favorable, dans son discours sur l'immigration, à cette mesure qu'il défendait lors de sa campagne.

François Hollande s'est à nouveau déclaré "favorable", lundi 15 décembre, au droit de vote des étrangers aux élections locales. Dans un discours sur l'immigration, il a appelé les "forces républicaines" à "prendre leurs responsabilités" : en effet, la gauche ne peut pas voter seule une révision de la Constitution, qui nécessite une majorité des 3/5e du Parlement. Mardi, la droite a riposté : le candidat à la primaire UMP, Xavier Bertrand, et le président de l'UDI, Jean-Christophe Lagarde, appellent le président à un référendum sur le sujet.

60% des Français opposés à cette mesure

"Ca n'est pas aux partis politiques de prendre leurs responsabilités, c'est au président de la République", a répliqué Xavier Bertrand, invité de France Info. Pour lui, François Hollande a "péché par omission" en ne mentionnant pas une autre possibilité : celle d'un référendum pour trancher cette question. C'est aussi le défi que lance au président Jean-Christophe Lagarde, sur le plateau des "4 Vérités", sur France 2 : "Il n'y a pas de majorité dans le pays, chez les Français. Si le président de la République croyait vraiment dans sa promesse, il ferait un référendum"

Vendredi, un sondage publié par le Parisien montrait que 60% des Français s'opposaient au droit de vote des étrangers non-membres de l’Union européenne aux élections locales, alors qu'ils étaient une majorité à y être favorables en 2011. Cette proposition est avant tout une façon de "faire monter le Front national", estime Xavier Bertrand.

Vous êtes à nouveau en ligne