Violentes agressions homophobes dans le centre-ville de Troyes

Deux agressions homophobes ont eu lieu dans la nuit du 13 au 14 mai 2013, dans ce parc du centre-ville de Troyes (Aube).
Deux agressions homophobes ont eu lieu dans la nuit du 13 au 14 mai 2013, dans ce parc du centre-ville de Troyes (Aube). (GOOGLE STREET VIEW)

Deux hommes ont été roués de coups par trois autres. L'une des victimes s'est vu délivrer dix jours d'ITT.

L'Est Eclair évoque "une expédition punitive pensée et orchestrée". Deux hommes ont été roués de coups par trois agresseurs à Troyes (Aube), dans la nuit du lundi 13 au mardi 14 mai, parce que ces derniers pensaient qu'ils étaient homosexuels. Les faits se sont déroulés dans un jardin public situé en plein centre-ville de Troyes.

La première agression a eu lieu vers 1 heure du matin. "Du fait du seul motif supposé de son homosexualité", selon la police, l'homme est roué de coups. Abandonnant sa sacoche, la victime parvient à prendre la fuite, et se voit délivrer deux jours d'interruption temporaire de travail (ITT). 

Dix jours d'ITT pour la seconde victime

Mais pour les trois agresseurs, l'expédition punitive ne s'arrête pas là. Un peu plus loin, et pour le même motif, Dylan, Frédéric et Cédric prennent pour cible un autre homme. Roué de coups lui aussi, il est finalement jeté dans un ruisseau à proximité. "A l'arrivée des sapeurs-pompiers, il se trouve dans un état d'hypothermie avancé", raconte L'Est Eclair, évoquant "un acharnement" de la part des trois agresseurs. Cette fois, la victime se voit délivrer dix jours d'ITT.

Identifiés grâce à un signalement vestimentaire, les trois suspects ont été interpellés mardi et mercredi. Déférés au parquet jeudi, ils doivent être jugés vendredi après-midi en comparution immédiate.

Vous êtes à nouveau en ligne