Violences sexistes : six mois de prison pour l’agresseur de Marie Laguerre

FRANCE 3

Les images avaient suscité l’indignation. Après avoir été frappée en pleine rue au mois de juillet, Marie Laguerre a vu son agresseur être condamné à un an de prison, dont six mois avec sursis.

Marie Laguerre était émue. La jeune femme a esquissé un sourire timide et quelques larmes après l’énoncé du jugement. Son agresseur a été condamné à un an de prison dont six mois avec sursis pour violence aggravée. “C’est un procès symbolique, confie la victime, soulagée. Le fait qu’il y ait eu ces prises de parole de la part de la juge, de la procureure, de mon avocate, j’ai trouvé qu’elles portaient un message fort, qui était juste. Le fait d’insister sur le caractère du harcèlement, de l’effet que cela peut faire sur les femmes, j’ai trouvé ça tellement bien”.

Des images qui avaient suscité l’indignation

À la fin du mois de juillet 2018, les images de son agression avaient suscité l’indignation. La jeune femme de 22 ans y est violemment frappée par un homme qui prétend, lors du procès, avoir juste voulu la complimenter. La parole de la victime diffère. Marie Laguerre a en effet rapporté ses propos sexistes et son comportement agressif.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne