Violences faites aux femmes : grand rassemblement à Paris pour lutter contre les féminicides

FRANCE 3

Un rassemblement a eu lieu à Paris samedi 6 juillet. Une manifestation pour interpeller les pouvoirs publics sur la lutte contre les féminicides et les violences conjugales.

Une marche pour sauver des vies, c'est l'initiative menée par plusieurs associations samedi 6 juillet à Paris pour dénoncer les violences mortelles faites aux femmes, après la mort d'une mère de famille à Perpignan (Pyrénées-Orientales) dans la nuit du vendredi 5 au samedi 6 juillet. Un cas semblable à celui de Julie 34 ans qui a été tuée par son ex-conjoint en Corse. "Julie avait alerté six fois au commissariat. Sa dernière plainte Julie avait dit aux gendarmes qu'il avait un port d'arme, qu'elle avait peur pour sa vie. Et le gendarme lui a répondu : 'Tant qu'il ne vous tue pas on ne peut pas retirer l'arme'" détaille son amie Céline Lolivret, présidente du Collectif des proches et familles de victimes de féminicides. Son meurtre est l'un des 74 féminicides dénombrés depuis le début de l'année 2019.

Un bracelet électronique pour les conjoints violents

Le principe d'un bracelet électronique pour les conjoints violents a été récemment validé par le gouvernement. Mais pour les associations, cela ne suffit pas. Elles réclament des mesures concrètes, comme la formation des gendarmes, policiers, magistrats et des centres d'hébergement. "C'est des vies qu'on peut sauver. Il ne faut pas jouer à la communication politique, ne pas jouer aux petites mesurettes. On veut sauver des vies. La responsabilité politique va permettre peut-être de sauver des vies avant la fin de l'année", développe Anne-Cécile Mailfert, présidente de la Fondation des femmes. En 2018, 107 femmes ont été tuées sous les coups de leur compagnon ou ex-compagnon.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne