Violences envers les femmes : le récit glaçant d'une victime dont le conjoint avait été libéré

FRANCE 2

Laura, 31 ans, avait vu son ex-conjoint être libéré par la juge d'instruction alors même qu'il avait tenté de l'étrangler. Elle témoigne pour France 2. 

Les députés vont étudier une proposition de loi qui prévoit de mettre un bracelet afin de maintenir à distance les conjoints violents. Le bracelet, utilisé en Espagne, sonne en cas de rapprochement dangereux. France 2 a rencontré Laura, 31 ans, mère d'une petite fille de 4 ans. Elle assure que son ex-conjoint a tenté de l'étrangler, après avoir été incarcéré il avait été remis brièvement en liberté. "En avril 2018, il est rentré, s'est jeté sur moi alors que j'étais dans le lit de ma fille, et il m'a dit : 'Je vais te tuer'", confie Laura.

"Il y a eu un coup de théâtre, inattendu"

"Il m'a étranglée à plusieurs reprises, là ensuite les policiers sont intervenus et j'ai été emmenée à l'hôpital", raconte-t-elle. "J'ai déposé plainte, il a été placé en garde à vue puis en détention provisoire. Et là il y a eu un coup de théâtre, inattendu", se souvient Laura. "Le 14 février de cette année [2019] il a été libéré par la juge d'instruction. Ce qu'il faut savoir c'est que les victimes ne sont même pas prévenues. Je ne vivais plus, je ne sortais pas de chez moi", témoigne-t-elle. Remis en détention après la médiatisation de l'affaire, il sera jugé aux assises.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne