Violences conjugales : une femme tuée malgré l'intervention des gendarmes

FRANCE 3

Une mère de famille de Vidauban (Var) a été tuée par son conjoint alors que les gendarmes étaient intervenus une heure auparavant.

Elle a été tuée par arme à feu, devant son domicile à Vidauban (Var) alors qu'elle tentait d'échapper à son compagnon à bord de son véhicule. À 19 heures samedi 6 avril, les gendarmes reçoivent l'appel de Dalila, une mère de famille de 50 ans. Paniquée, elle est retranchée chez elle avec son mari qui la menace avec un couteau. Lorsque les gendarmes arrivent sur place, l'homme a déjà quitté les lieux. Les forces de l'ordre tentent alors de la convaincre d'aller dormir chez un proche. La quinquagénaire est d'accord, les gendarmes quittent donc les lieux. "L'individu est arrivé ensuite et a commis l'irréparable", a expliqué Patrice Camberou, le procureur de la République de Draguignan.

Un homme connu pour sa violence

La mère de famille est retrouvée inanimée dans son véhicule alors qu'elle venait de récupérer ses effets personnels. Dans le quartier, la colère se mêle à la tristesse, car l'homme était connu pour des faits de violence et avait même été placé sous contrôle judiciaire. Le suspect est un infirmier de 51 ans, il avait interdiction de se rendre au domicile conjugal, sauf dans le cadre de son métier. Il a été interpellé et placé en garde à vue samedi 6 avril après une course-poursuite au cours de laquelle un gendarme a été blessé. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne