VIDEO. Victime de violences conjugales, elle se reconstruit grâce au karaté

BRUT

Laurence Fischer, triple championne du monde de karaté, donne des cours aux femmes qui ont été battues par leur conjoint. Sonia, une de ses élèves, se confie.

Pendant 12 ans, Sonia a été victime de violences conjugales. Pour évacuer la colère qui s'est emparée d'elle, elle a décidé de se munir d'un kimono blanc pour pratiquer le karaté. Avec d'autres femmes qui ont elles-mêmes subi des sévices, Sonia apprend à donner des coups et à les esquiver. "En tant que femme, on doit apprendre à se défendre", explique la karateka qui est parvenue à reprendre confiance en elle au fil des séances. En effet, l'art martial lui a permis de "se réapproprier" son corps mais aussi de se défaire de l'emprise de son conjoint. "Pendant des années, je n'ai pas pu penser à moi, j'étais en mode 'survie'", confie Sonia. 

C'est moi ! Moi, qui vais reprendre le dessus sur ma vie

Sonia

Laurence Fischer, triple championne du monde de karaté, a mis en place ces séances à la Maison des femmes de Saint-Denis. Forte de son expérience, elle inculque, avec précaution et bienveillance, les techniques de combat à ces femmes encore fragilisées par la violence de leur conjoint. "Il y a un côté vraiment magique de voir l'évolution de ces femmes qui arrivent vraiment très fermées", explique la championne qui a vu ses élèves s'exprimer davantage et retrouver le sourire qui était resté effacé toutes ces années.

Vous êtes à nouveau en ligne