VIDEO. "Quand t'es une gonzesse à la rue, c'est la double peine" : le témoignage poignant de l'actrice Corinne Masiero

BRUT

À l'affiche du film "Les invisibles", l'actrice livre un témoignage édifiant et sans détour de ce qu'elle a vécu dans la rue. 

L'actrice Corinne Masiero incarne une assistante sociale qui vient en aide aux femmes sans-abri dans le film "Les invisibles". Un rôle qui évoque en elle une période de sa vie particulièrement difficile. En effet, elle aussi a vécu les affres du quotidien dans la rue. Un quotidien qu'elle raconte sans détour.

"Quand t'es une gonzesse à la rue, c'est la double peine. Tu te fais violer beaucoup plus souvent que quand t'es un mec, tu te fais attaquer, racketter, il faut te protéger de tout, t'es toujours sur le qui-vive à 360 degrés", témoigne Corinne Masiero. "T'as l'impression d'être une sous merde, que quoi que tu fasses, quoi que tu dises, quoi que tu penses, t'as pas le droit d'exister", confie l'actrice.

C'était la petite porte qui s'ouvrait et je n'ai pas lâché, je suis rentrée dedans comme j'ai pu.

Corinne Masiero

à Brut

C'est un cours de théâtre, alors qu'elle a 28 ans, qui va lui sauver la vie. "J'ai rencontré des gens qui petit à petit m'ont montré qu'une autre issue était possible, que ma parole, ce n'est pas qu'elle valait plus qu'un autre mais que j'avais le droit d'exister et moi j'ai vécu ça sur un plateau de théâtre, ça s'est passé en 20 minutes", se souvient la comédienne. Aujourd'hui, Corinne Masiero est une actrice reconnue. Elle a déjà reçu une nomination aux César et tient le premier rôle de la série Capitaine Marleau qui réunit à chaque diffusion plusieurs millions de téléspectateurs. 

"Je me suis rendue compte que j'avais le droit d'être debout (…) j'avais le droit de vivre, j'avais le droit de parler, d'exister. Et là ça a été retournement de situation et là je n'ai pas lâché", conclue Corinne Masiero.

Vous êtes à nouveau en ligne