VIDEO. Mouvement #MeToo : après le cinéma, l'industrie musicale doit combler son "retard"

Le monde de la musique est secoué par plusieurs affaires de violences et d'agressions sexuelles qui ont éclaté ces dernières semaines.

Le rappeur Moha La Squale accusé de violences et de séquestrations, Roméo Elvis d'agression sexuelle... Le monde de la musique a été secoué ces dernières semaines par la révélation de diverses affaires. Trois ans après le mouvement #MeToo, en réplique à l'affaire Weinstein, qui a bouleversé le monde du cinéma, l'industrie musicale est confrontée aux mêmes problèmes et les langues se délient en France.

Dernièrement, les sœurs Camille et Julie Berthollet ont dénoncé les agressions sexuelles dans ce milieu, comme le rappelle France Musique, ou encore la soprano Chloé Briot qui a révélé avoir été victime d'agressions sexuelles répétées de la part d'un collègue chanteur.

Par ailleurs, plusieurs dizaines de témoignages sont arrivées sur la plateforme D.I.V.A., créée en mai par la journaliste et manager d'artistes Lola Levent. "D.I.V.A. a pour but de lutter contre les discriminations envers les femmes dans l'industrie de la musique", explique-t-elle à franceinfo.

Lola Levent indique qu'"il y a eu une omerta dès le début". "J'ai l'impression que la musique n'a pas voulu écouter les femmes et observer leurs besoins. Il y a eu un retard par rapport à des affaires qui sont là depuis très longtemps."

La journaliste n'a pas attendu la médiatisation des accusations contre Roméo Elvis et Moha La Squale pour se lancer dans ce combat. "J'ai créé cette plateforme pour aborder des questions qui s'intéressent à l'industrie de la musique au sens large, pas uniquement le rap. Cela concerne toute l'industrie, affirme-t-elle. Les personnes qui sont au pouvoir derrière le rap sont les mêmes qui sont derrière plein de genres musicaux différents." Les témoignages qu'elle a reçus concernent des agresseurs "qui ont tous types de profils et qui ne sont pas nécessairement des artistes".

Selon Lola Levent, sa démarche lui a causé des difficultés professionnelles : elle indique avoir perdu un emploi qu'elle occupait dans l'industrie musicale. Cet événement la conforte dans la lutte qu'elle entend mener jusqu'au bout.

Vous êtes à nouveau en ligne