VIDEO. Elle dénonce le harcèlement de rue via un compte Instagram dédié

BRUT

Emanouela a créé le compte Instagram "Dis bonjour sale pute" après avoir été elle-même victime de harcèlement de rue. Voilà pourquoi elle a décidé d'en parler.

"Sale pute", "Bouffonne", "T'es moche", "De toute façon, t'es grosse", "Avec ton gros cul"... Voici les nombreuses insultes qu'Emanouela a recensé sur son compte Instagram "Dis bonjour sale pute". Face à la récurrence des situations de harcèlement de rue, Emanouela a décidé de recenser les témoignages de femmes concernées. Et en une semaine, elle a reçu plus de 2000 témoignages. "C'est incroyable qu'après tous les mouvements qu'il y a eu ces dernières années, ces mecs continuent à agir de la sorte et qu'on continue à subir ce genre de choses", s'insurge-t-elle.

"Il n'y a jamais trop de gens qui en parlent. Il n'y a jamais trop de comptes qui en parlent. Il n'y aura jamais trop, en fait", estime-t-elle. Elle-même victime de harcèlement de rue, Emanouela estime primordial d'en parler. Depuis 2018, l'outrage sexiste est puni d'une amende de 750 euros.

Vous êtes à nouveau en ligne