Saint-Ouen : une marche silencieuse pour une femme égorgée par son compagnon

Une marche silencieuse a eu lieu, le 27 mars à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), en mémoire d\'une jeune femme tuée par son compagnon. 
Une marche silencieuse a eu lieu, le 27 mars à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), en mémoire d'une jeune femme tuée par son compagnon.  (GOOGLE MAPS)

Le 9 mars, Nabila avait été tuée avec un couteau de boucher dans son appartement

"Pour que les femmes ne meurent pas dans le silence" : une centaine de personnes ont défilé mardi 27 mars à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) en mémoire de Nabila, 23 ans, égorgée en début de mois par son compagnon. Les manifestants, munis pour certains de pancartes fustigeant par exemple le "crime le plus toléré et le moins puni", ont marché en silence du domicile de la jeune femme jusqu'à la mairie de cette ville populaire de Seine-Saint-Denis.

"On est là pour lui rendre hommage, pour ne pas que les femmes partent dans le silence", a dit à l'AFP Ernestine Ronai, responsable de l'Observatoire départemental des violences envers les femmes, co-organisateur du rassemblement. "On pense à toutes les autres", a-t-elle ajouté.

Tuée avec un couteau de boucher

Le 9 mars, Nabila avait été tuée avec un couteau de boucher dans son appartement. Son compagnon, seul mis en cause mais qui nie les faits, avait pris la fuite avec leur bébé de six mois.

Il s'était rendu chez des proches, qui avaient appelé les policiers. Il a été mis en examen et placé en détention provisoire pour meurtre par concubin. Le bébé retrouvé sain et sauf a été placé.

Vous êtes à nouveau en ligne