#NousToutes

Des milliers de personnes sont attendues samedi 24 novembre dans une cinquantaine de villes en France pour dire "stop" aux violences contre les femmes, à l'appel d'un collectif citoyen qui espère une "déferlante féministe" à travers le pays.

Né en septembre, le mouvement féministe #NousToutes, qui se présente comme "citoyen", est appuyé par plusieurs associations de lutte contre les violences sexuelles et sexistes. Un an après le mouvement #MeToo, sa volonté est de "passer du témoignage à l'action". En 2017, 219 000 femmes ont déclaré avoir été victimes de violences physiques et/ou sexuelles dans un cadre conjugal. 

Mais samedi, les défilés, organisés à la veille de la Journée internationale pour l'élimination des violences faites aux femmes, pourraient être concurrencés par des rassemblements de "gilets jaunes". Ces derniers ont aussi appelé à une mobilisation nationale ce jour-là. A Paris, les manifestants partiront d'Opéra pour rejoindre la place de la République afin de réclamer la fin de "l'impunité des agresseurs"

plus
VIDEO. En France, ils ont marché ensemble pour lutter contre les violences sexuelles et sexistes

VIDEO. En France, ils ont marché ensemble pour lutter contre les violences sexuelles et sexistes

Des manifestants contre les violences faites aux femmes devant l\'Opéra de Paris, samedi 24 novembre 2018.

Forte mobilisation contre les violences faites aux femmes

Des inscriptions contre les violences sexistes ont été dessinées sur la place de la Républiqe, à Paris, le 29 septembre 2018.

#NousToutes : des milliers de personnes dans les rues pour dénoncer les violences sexistes et sexuelles

Des participants à une marche contre les violences sexistes et sexuelles à Paris, samedi 24 novembre 2018.

#NousToutes : plusieurs dizaines de milliers de personnes manifestent en France contre les violences sexistes

Des manifestants contre les violences faites aux femmes devant l\'Opéra de Paris, samedi 24 novembre 2018.

DIRECT. #NousToutes : des milliers de personnes manifestent contre les violences sexistes et sexuelles

Des manifestantes de #NousToutes, lors d\'une manifestation organisée à Paris, place de la République, à l\'initiative du collectif, le 29 septembre 2018.

Les militantes féministes de #NousToutes comptent bien "faire entendre leurs voix", malgré la mobilisation des "gilets jaunes"

Un slogan écrit sur le sol de la place de la République à Paris, lors d\'un rassemblement contre les violences faites aux femmes, le 29 septembre 2018.

TEMOIGNAGE FRANCE 3. "Jusqu'où aurais-je été capable d'aller ?" : la lente prise de conscience d'un conjoint violent

Une femme prend part à un rassemblement à Paris le 29 septembre 2018, pour appeler à une manifestation le 24 novembre contre les violences sexistes et sexuelles.

TRIBUNE. #NousToutes : 400 femmes journalistes appellent à marcher samedi contre les violences sexistes et sexuelles

Une femme prend part à un rassemblement à Paris le 29 septembre 2018, pour appeler à une manifestation le 24 novembre contre les violences sexistes et sexuelles.

TRIBUNE. #NousToutes : 400 femmes journalistes appellent à marcher samedi contre les violences sexistes et sexuelles

Vous êtes à nouveau en ligne