Le combat contre le harcèlement dans la rue

France 3

C'est un véritable fléau, le harcèlement de rue. Récemment, une jeune femme en a été victime à Paris. Frappée par son harceleur, elle a pu porter plainte, car la scène a été filmée par une caméra de vidéo-surveillance. Les associations demandent plus de moyens pour lutter contre ces agressions.

Sur ces images filmées par la caméra d'un café, une scène de harcèlement de rue qui tourne mal. On y voit une jeune femme, Marie 22 ans en rouge, qui se fait frapper parce qu'elle a répondu à son agresseur. "Je rentrais chez moi du travail et je marchais dans la rue. Un homme que j'ai croisé s'est permis de faire des bruits dégradants, des sifflements, des coups de langue. Moi ça m'a énervé et dans ma tête j'ai toute la haine alors j'ai lâché un 'ta gueule'. À partir du moment où il fait demi-tour je sais qu'il va me frapper. C'était assez violent", témoigne Marie Laguerre, victime de harcèlement de rue.

L'éducation des hommes mis en cause

Grâce à ces images de vidéo-surveillance, la jeune femme sort du silence. Elle porte plainte et publie même la vidéo de son agression sur internet. Mais peu de femmes osent franchir le pas et préfèrent adopter des stratégies face à des sifflements et des insultes à répétition. Des associations féministes luttent contre le harcèlement de rue. Elles encouragent les victimes à porter plainte et interpellent les pouvoirs publics en soulignant un problème d'éducation.

Vous êtes à nouveau en ligne