Justice : vers la mise en place d'un bracelet pour les conjoints violents ?

FRANCE 3

C'est un nouvel outil dans la lutte contre les violences conjugales. Le bracelet anti-rapprochement est utilisé en Espagne depuis dix ans, pour tenir à distance les conjoints violents. La France pourrait l'adopter.

En Espagne, les violences conjugales sont l'affaire de tribunaux spécialisés. Un homme avait interdiction d'approcher sa femme. Il ne l'a pas respectée. Il doit donc porter un bracelet électronique. "Vous ne devez pas manipuler, casser, perdre ou endommager le dispositif", lui indique-t-on. Le même bracelet a été posé sur la mari de Carmen, considéré comme dangereux par la justice. Désormais, elle sort plus librement, en conservant toujours sur elle un boitier, qui permet de prévenir la police s'il approche. 

1 200 femmes espagnoles protégées grâce à ce dispositif

En Espagne, 1 200 femmes sont actuellement protégées par ce dispositif. En dix ans, il n'y a eu qu'un seul féminicide sur une femme équipée. En France, le bracelet anti-rapprochement intéresse beaucoup les associations d'aide aux victimes de violences conjugales. Elles espèrent son introduction rapide dans l'arsenal des juges français pour mettre les femmes à l'abri. Le bracelet figure dans le projet de loi contre les féminicides, qui est examiné en ce moment à l'Assemblée nationale. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne