Gifle dans la rue : l'agresseur condamné à six mois de prison ferme

France 3

Le jugement a été rendu jeudi 4 octobre pour l’agresseur de Marie Daguerre dans l’affaire de la gifle : il écope de six mois fermes.

Fin juillet dernier, les images de son agression avaient suscité l’indignation. La jeune femme y était violemment frappée par un homme qui a déclaré lors du procès vouloir simplement la complimenter. Marie Daguerre avait fait état de propos sexistes et agressifs et les images avaient fait le tour du web. Son agresseur écope d’un an de prison dont six mois avec sursis pour "violences aggravées" jeudi 4 octobre.

Un procès symbolique

Pour la jeune femme de 22 ans, c’était l’émotion ce matin. "C’est un procès symbolique, le fait qu’il y ait eu ces prises de parole de la part de la juge, de la procureure, de l’avocate, j’ai trouvé qu’elles portaient un message fort, qui était juste, le fait d’insister sur le caractère de harcèlement et de l’effet que ça peut faire sur les femmes." En plus d’avoir l’interdiction de l’approcher, l’homme devra suivre un stage de sensibilisation aux violences, en particulier, sexistes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne