Féminicide : une femme poignardée à mort par son mari à Rueil-Malmaison

Les faits se sont déroulés dans cet immeuble de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), dans la nuit de vendredi à samedi 27 juin.
Les faits se sont déroulés dans cet immeuble de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), dans la nuit de vendredi à samedi 27 juin. (GOOGLE MAPS)

Les faits se sont déroulés dans la nuit de vendredi à samedi dans cette ville de la proche banlieue parisienne. Placé en garde à vue, l'homme a reconnu les faits.

Nouveau féminicide. Un Roumain de 54 ans est en garde à vue après avoir reconnu avoir tué son épouse de plusieurs coups de couteau à leur domicile de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), rapporte dimanche 28 juin le parquet de Nanterre. Les faits se sont déroulés dans la nuit de vendredi à samedi dans cette ville de la proche banlieue parisienne, a-t-on précisé de même source, confirmant une information du Parisien.

C'est la fille du couple, âgée de 18 ans, qui a prévenu les secours après avoir reçu, samedi matin, un message de son père lui disant avoir tué sa mère, d'après le parquet. Une fois sur place, les policiers se sont retrouvés face à un homme retranché chez lui. Il a finalement été interpellé après plusieurs heures de négociation et placé en garde à vue, où il a immédiatement reconnu les faits.

Le 34e féminicide recensé en 2020

Le corps sans vie de son épouse a été découvert par les secours à l'intérieur de l'appartement. Selon les premières constations, elle a reçu plusieurs coups de couteau. La famille, originaire de Roumanie, vivait en France depuis 2015. L'enquête a été confiée à la police judiciaire des Hauts-de-Seine.

Cette affaire porte à au moins 34 le nombre de féminicides présumés depuis le début de l'année, selon un décompte de l'AFP. En 2019, l'AFP a recensé au moins 126 femmes tuées par leur compagnon ou leur ex-conjoint, soit une femme tous les trois jours en moyenne.

Vous êtes à nouveau en ligne