Féminicide: deux marches blanches organisées en hommage à Julie Douib

FRANCE 3

Julie Douib, maman de deux petits garçons, est en train de devenir un symbole des violences faites aux femmes. La jeune mère a été tuée dimanche 3 mars par son ex-compagnon. Depuis sa séparation, elle avait pourtant porté plainte à plusieurs reprises.

Le visage de la jeune femme s'affiche sur la banderole tenue par les enfants qui ouvrent la marche. Quelques pas plus loin, la famille de Julie Douib, suivie de très nombreux anonymes, 3 000 personnes ulcérées par un drame dont l'issue était pourtant prévisible. Julie ainsi que sa famille avaient porté plainte à de nombreuses reprises contre l'ex-compagnon violent et détenteur d'armes à feu.

Déjà 30 féminicides depuis le début de l'année

Malgré les multiples signalements, aucune mesure policière ou judiciaire n'avait été prise. Le père de Julie déplore une tragique négligence. En Seine-et-Marne, d'où était originaire la jeune femme, une autre marche a réuni 900 personnes, parmi lesquelles Muriel Robin, l'actrice très engagée dans la lutte contre les violences faites aux femmes. Julie est la 30e femme tuée par son compagnon depuis le début de l'année, soit 1 femme tous les 2 jours. Un chiffre malheureusement en progression.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne