En fuite au Portugal, le meurtrier présumé d'une femme, poignardée à Toulouse, s'est rendu

Le meurtre de la jeune femme s\'est déroulé à Toulouse dans le quartier Bellefontaine rue Vincent Van Gogh.
Le meurtre de la jeune femme s'est déroulé à Toulouse dans le quartier Bellefontaine rue Vincent Van Gogh. (GOOGLE MAPS)

La victime a été poignardée dans son appartement, alors que sa fille dormait dans la chambre d'à côté.

Un homme de 30 ans, recherché depuis dimanche matin pour le meurtre de sa compagne à Toulouse, dans le quartier Bellefontaine, s'est rendu à la police portugaise lundi 7 janvier, rapporte France Bleu Occitanie. D'origine portugaise, le meurtrier présumé était en fuite et restait introuvable.

Dimanche, les pompiers avaient découvert, après l'appel du frère de la victime, le cadavre d'une femme de 29 ans, poignardée plusieurs fois dans son appartement alors que sa fille de six ans dormait dans l'une des chambres de l'appartement. En 24 heures, le conjoint a donc eu le temps de rejoindre le Portugal, où il s'est finalement rendu dans un commissariat de police. L'homme fait désormais l'objet d'un mandat d'arrêt.

Les premiers éléments de l'enquête évoquent effectivement une dispute qui aurait dégénéré. Dimanche soir, l'association féministe Les Effrontées avait réagi dans un communiqué. "Nulle dispute n'est censée se finir en bain de sang !", ont écrit les membres de l'association. En 2017, 130 femmes sont mortes en France sous les coups de leur compagnon, ex-conjoint ou petit ami, contre 123 en 2016.

Vous êtes à nouveau en ligne