Corse : la parole se libère contre les violences sexuelles

France 3

La vague de libération de la parole contre les violences sexuelles est en train de déferler sur la Corse. Dimanche 5 juillet, une manifestation a réuni des centaines de personnes à Ajaccio (Corse du Sud). 

Les manifestants étaient présents en nombre dimanche 5 juillet, afin de protester contre les violences sexuelles. "Violeurs, on vous voit", pouvait-on entendre scander dans les rues d’Ajaccio (Corse du Sud). Les jeunes femmes, en majorité, disent avoir des témoignages de femmes prêtes à porter plainte. L’émotion sur les visages était présente. "De voir qu’il y a autant de victimes qui ont parlé, ça aide énormément", commente l’une d’entre elles. Elles ont été reçues par le Préfet de Corse.

800 victimes

Une libération de la parole inédite sur l’île de beauté, où le mouvement #metoo n’avait jusque là jamais prospéré. Pourtant, ces manifestantes l’affirment : en Corse aussi, des femmes sont chaque jour agressées. "On se dit que rien ne se passe, mais ces filles ont eu le besoin d’exprimer le fait que malgré les valeurs, il y a quand même 800 victimes qui se sont manifestées", explique Laetitia Maroccu, présidente de l’association Donnée é surelle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne