Cannes : un Italo-Iranien cité dans l'affaire du "Rubygate" a été mis en examen pour viol

La croisette, à Cannes (Alpes-Maritimes), le 15 septembre 2017.
La croisette, à Cannes (Alpes-Maritimes), le 15 septembre 2017. (YANN COATSALIOU / AFP)

Mis en cause par une mannequin avec laquelle il séjournait près de la Croisette, l'homme de 38 ans a été placé en détention provisoire.

Le festival de Cannes battait déjà son plein, quand, le 9 mai dernier, des passants ont été alertés par les cris d'une jeune femme. Pour des faits de viols et de violences qui lui sont reprochés, un Italo-Iranien a été mis en examen à Cannes et placé en détention provisoire, a indiqué le parquet mercredi 6 juin. L'homme est déjà cité dans l'affaire de call-girls dite du "Rubygate" impliquant l'ancien chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi.

Mis en cause par une mannequin avec laquelle il séjournait près de la Croisette, Tufan Moussaoui, 38 ans, a été incarcéré à Grasse le 11 mai, deux jours après les faits, selon le parquet. L'entrepreneur, qui conteste les faits et donne une version radicalement différente de celle de la jeune femme qu'il connaissait, partage sa vie entre Imperia (Italie), Dubaï et Saint-Tropez, selon Nice-Matin, qui a révélé l'affaire.

Vous êtes à nouveau en ligne