Violences faites aux femmes

Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, invitée du \"8.30 franceinfo\", mercredi 4 septembre 2019. 

Retraites : une concertation "de quelques mois", corrige Agnès Buzyn

Le chef du gouvernement Édouard Philippe accompagné de plusieurs ministres a ouvert le Grenelle des violences conjugales mardi 3 septembre 2019 à Paris.

Violences conjugales : plus d'hébergements pour les femmes, plus de sanctions pour les hommes

La plate-forme téléphonique 3919, numéro d\'appel unique destiné aux femmes victimes de violences conjugales. 

"Défaillance" au 3919 en présence d'Emmanuel Macron : les associations féministes "dépitées" attendent des décisions

Manifestation à Madrid le 16 mai 2018 pour réclamer davantage de moyens financiers pour lutter contre les violences conjugales. 

Féminicides : l'Espagne, modèle européen

Trois enquêtes ont été ouvertes contre les policiers de la compagnie de sécurisation et d\'intervention de Seine-Saint-Denis.

Violences conjugales : que fait la police ?

Des riverains se recueillent dans l\'impasse de Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes), où une jeune femme a été retrouvée morte samedi 31 août 2019.

Féminicide à Cagnes-sur-mer : "Sur le mode d'intervention" des policiers il n'y a pas "d'échec", se défend le syndicat Unité SGP Police

Des familles de victimes de féminicides lors d\'une marche à Paris, le 3 septembre 2019.

"Quand j'ai écouté le Premier ministre, j'ai pleuré" : des familles de victimes de féminicides réagissent aux annonces d'Edouard Philippe

La secrétraire d\'Etat à l\"égalité entre les hommes et les femmes, Marlène Schiappa, le 9 juillet 2019, à Paris. 

Violences conjugales : "Je passe mon temps à chercher de l'argent", se défend Marlène Schiappa

Des familles de victimes de féminicides lors d\'une marche à Paris, le 3 septembre 2019.

"Quand j'ai écouté le Premier ministre, j'ai pleuré" : des familles de victimes de féminicides réagissent aux annonces d'Edouard Philippe

Marlène Schiappa, secrétaire d\'Etat à l\'Egalité entre les femmes et les hommes.

"C'est le moment de sortir des postures" : Marlène Schiappa s'agace des critiques sur le Grenelle contre les violences conjugales

Des femmes manifestent après le 100e féminicide conjugal de l\'année en France, le 1er septembre 2019, place du Trocadéro à Paris.

Le gouvernement a-t-il tenu sa promesse de créer 240 places d'hébergement pendant l'été pour les femmes victimes de violences conjugales ?

Tous les soirs, les informés débattent de l\'actualité sur franceinfo.

Le Grenelle des violences conjugales, deux nouveaux ministres au gouvernement... Les informés de franceinfo du mardi 3 septembre 2019

Dossiers sur un bureau au tribunal de Bonn, le 20 mars 20103 (illustration)

“Des mesures qui marquent une volonté d’accélérer la réponse judiciaire”

Des familles de victimes de féminicides lors d\'une marche à Paris, le 3 septembre 2019.

Féminicide : les premières pistes du Grenelle

Une manifestation pour réclamer des mesures de lutte contre les féminicides, à Paris, le 6 juillet 2019.

Féminicides : l'État poursuivi en justice

Il s\'agirait alors du 100ème féminicide depuis le début de l\'année 2019, selon le décompte du collectif Féminicides par compagnons ou ex.

Féminicides : le plan du gouvernement

Une manifestante appelle à arrêter les féminicides lors d\'un rassemblement place de la République, à Paris, le 6 juillet 2019.

Féminicide : les paroles émouvantes de deux sœurs

Christophe Castaner, le 21 août 2019.

Féminicide de Cagnes-sur-Mer : "C'est un échec de ne pas avoir pu protéger cette femme", reconnaît Christophe Castaner

Des femmes manifestent après le 100e féminicide conjugal de l\'année en France, le 1er septembre 2019, place du Trocadéro à Paris.

Le gouvernement a-t-il tenu sa promesse de créer 240 places d'hébergement pendant l'été pour les femmes victimes de violences conjugales ?

Edouard Philippe s\'exprime en ouverture du Grenelle des violences conjugales, le 3 septembre 2019 à Matignon.

DIRECT. Grenelle des violences conjugales : "Ce n’est pas à la hauteur", réagit la militante féministe Caroline de Haas après les annonces d'Edouard Philippe

Le chef du gouvernement Édouard Philippe accompagné de plusieurs ministres a ouvert le Grenelle des violences conjugales mardi 3 septembre 2019 à Paris.

Grenelle sur les violences conjugales : "On est venues, on a vu, on est déçues", commente Caroline de Haas du collectif #NousToutes

Le Premier ministre, Edouard Philippe, annonce des mesures pour lutter contre les violences conjugales, le 3 septembre 2019 à Matignon.

Places d'hébergement, audit dans les commissariats... Les mesures annoncées par Edouard Philippe contre les violences conjugales

Une femme dépose des fleurs à Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes), le 1er septembre 2019, en hommage à Salomé, 100e femme tuée par son compagnon ou ex-compagnon depuis le début de l\'année en France.

Quatre questions sur le meurtre d'une femme à Cagnes-sur-Mer, considéré comme le 100e féminicide conjugal de l'année

Des inscriptions contre les violences sexistes ont été dessinées sur la place de la Républiqe, à Paris, le 29 septembre 2018.

Arras : une méthode pour faire disparaître la violence conjugale

Le Premier ministre, Edouard Philippe, annonce des mesures pour lutter contre les violences conjugales, le 3 septembre 2019 à Matignon.

Places d'hébergement, audit dans les commissariats, plaintes à l'hôpital... Les mesures annoncées par Edouard Philippe contre les violences conjugales

Le chef du gouvernement Édouard Philippe accompagné de plusieurs ministres a ouvert le Grenelle des violences conjugales mardi 3 septembre 2019 à Paris.

Pourquoi les hommes politiques parlent-ils régulièrement de "Grenelle" ?

Une manifestation en hommage aux 99 victimes de féminicides a été organisée à Toulouse, le 31 août 2019.

Violences conjugales : un téléphone pour protéger les victimes

Fatima Benomar, co-fondatrice du mouvement féministre Les Effronté-es, le 18 octobre 2018 à Paris. 

Grenelle contre les violences conjugales : le collectif #NousToutes ne fera pas "la politique de la chaise vide" mais reste "méfiante"

Brigitte Jullien, la directrice de l\'IGPN, au ministère de l\'Intérieur à Paris, le 13 juin 2019. 

Alpes-maritimes : la police des polices saisie pour un féminicide

Une femme victime de violences conjugales - illustration.

Féminicide : des mesures pour mieux protéger les femmes

1202122232425262728293049

Vous êtes à nouveau en ligne