VIDEO. Tunisie : "Les miraculés de l'attaque terroriste contre le musée du Bardo"

Un couple de touristes français visitait le musée du Bardo à Tunis quand il a été attaqué par des terroristes le 18 mars dernier. Marilyne et Yvon ont essuyé les tirs et vu la mort. Blessés, ils sont sortis vivants de l'horreur. Extrait de "13h15 le samedi" du 28 mars.

Des images exclusives du journal italien La Repubblica montrent des touristes visiter tranquillement le musée du Bardo le 18 mars, quand des tirs d'armes automatiques se font soudain entendre. Étonnement... incrédulité... et très vite, la panique et la terreur.

"Il y a eu des tirs dans le musée, alors, on s'est précipités dans une autre salle. Tout le monde a couru dans tous les sens", se souvient Marilyne. Pendant sa fuite, elle se retourne : "J'ai vu un terroriste qui est apparu au fond du couloir. Il était tout en noir avec seulement les yeux visibles."

"Elle a pris la balle à ma place"

Son mari Yvon a eu juste le temps de faire quatre pas de côté avant que les balles pleuvent. "J'y passe", s'est-il dit, "mais j'ai eu la chance de me mettre derrière un muret. Mon pied est resté dehors et j'ai reçu une balle." Marilyne est également blessée : "Le temps que l'on se rassemble derrière une colonne, j'ai reçu une balle dans les jambes."

"J'ai senti un poids glisser sur moi, et c'était une Japonaise qui avait un grand trou dans la tête. Elle devait être morte. Je l'ai recueillie dans mes bras et elle est descendue tout doucement vers le sol", se rappelle Marilyne, qui s'est dit : "Elle a pris la balle à ma place." Le dossier complet "Attaque à Tunis".

> Une vidéo extraite de l'intégrale de "13h15 le samedi" du 28 mars 2015, le magazine d'information présenté par Laurent Delahousse sur France 2.

> Les autres temps forts :

Tunisie : "Le Groupe des forces spéciales dans le collimateur des jihadistes"

Tunisie : "Quand le rappeur Emino rejoint les rangs des jihadistes"

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne