VIDEO. Mères porteuses : "Sur internet, on peut trouver très facilement, comme une voiture sur Le Bon Coin"

ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2

Lorsqu'il a voulu se renseigner au sujet des mères porteuses, ce couple a découvert via son ordinateur un monde qu'il n'aurait jamais imaginé. En tapant une simple requête sur un moteur de recherche, des centaines d'annonces apparaissent, sur des sites souvent bien connus. Un véritable marché, sur lequel a enquêté "Envoyé spécial". Extrait.

Marie et Jérôme rêvaient d'agrandir leur famille, mais c'est impossible. Le couple a pensé à adopter mais ayant déjà un fils, il n'est pas prioritaire. Et puis un jour, en discutant avec des amis, Marie entend parler des "mères porteuses"'. Elle se renseigne sur internet.

Ce qu'elle découvre, elle ne l'aurait jamais imaginé. Des centaines d'annonces apparaissent, sur des sites connus de conseils médicaux ou de magazines féminins. Comme celle-ci : "Je suis brune aux yeux verts et non fumeuse. Je suis à la recherche d'un couple gay ou hétéro pour vous aider à réaliser vos rêves de bébé." Des femmes, françaises, proposent de porter un enfant et de le remettre contre de l'argent. 

Certaines mères porteuses laissent leur adresse mail

Marie et Jérôme sont séduits, mais aussi très surpris. Le recours à une mère porteuse est totalement illégal en France, passible de six mois de prison et de 7 500 euros d'amende. Mais ici, personne ou presque ne semble s'en inquiéter. Certaines laissent leur adresse mail : il est très facile de les contacter.

"On tape une annonce, et on arrive à trouver très facilement, comme Le Bon Coin avec la voiture –  mais vraiment", s'étonne Marie. Une idée qui peut mettre mal à l'aise... mais "quand on a absolument tout essayé pour avoir cet enfant, quel que soit le moyen, on y va".

Extrait de "Bébé sur internet : le marché clandestin", un reportage à voir dans "Envoyé spécial" le 31 janvier 2019.

Vous êtes à nouveau en ligne