VIDEO. Pourquoi les hommes devraient pleurer plus souvent

FRANCEINFO

Etre fragile n'est pas une tare pour un homme. Ce serait même bon pour le moral et la santé.

Un homme, un vrai, c’est un homme qui ne pleure jamais. Vraiment ? On a beau être au XXIe siècle, on n'échappe pas toujours à ce cliché. D'autant que se retenir de pleurer, cela peut être dangereux pour la santé. Les hommes pleurent moins que les femmes, c’est une réalité : en moyenne, d’après un universitaire qui a mené une étude sur ce sujet, les hommes pleurent entre 6 et 17 fois par an, alors que les femmes pleurent entre 30 et 64 fois par an.

Pourquoi une telle différence ?

Il y a deux explications. La première est que l’hormone de la prolactine, plus présente chez les femmes, jouerait un rôle dans l’envie de pleurer. La deuxième explication est à chercher dans la pression sociale : si un garçon veut montrer ses faiblesses ou être réconforté, c’est tout de suite plus compliqué que pour une fille. Les chercheurs de l’institut britannique Mind expliquent d’ailleurs que les hommes qui ne vont pas bien demandent moins d’aide et se confient beaucoup moins à leurs proches que les femmes.

Ne pas pleurer : une cause de suicide ?

Cet institut britannique fait un lien avec le taux de suicide bien plus élevé chez les hommes. En France, 75% des personnes qui se suicident sont des garçons. Au Royaume-Uni, le suicide est la première cause de mortalité chez les hommes de 20 à 49 ans. Dans ce pays, le phénomène a atteint de telles proportions que la version britannique du Huffington Post a voulu pousser les hommes à pleurer et à se confier. Le site a publié une vidéo dans laquelle des hommes racontent la dernière fois où ils ont pleuré.

Vous êtes à nouveau en ligne