VIDEO. Mort de Rémi Fraisse : la police évacue un campement de manifestants à Rouen

France 2

Dix jours après la mort du militant écologiste Rémi Fraisse sur le site du barrage de Sivens, la police a évacué dans la nuit du jeudi 6 au vendredi 7 novembre des manifestants qui campaient dans le centre-ville de Rouen.

L'opération d'évacuation a commencé vers 3h30 du matin, sur la place Foch, où se trouve le palais de justice de Rouen. Un important dispositif de sécurité avait été déployé. Les policiers ont évacué la trentaine de militants écologistes et anarchistes qui campaient sur place depuis mardi 4 novembre pour dénoncer la mort de l'opposant au barrage de Sivens Rémi Fraisse. Ils ont fait usage de matraques et de gaz lacrymogènes, mais il n'y a pas de blessés, comme a pu le constater Stéphane Gérain, de France 3.
 
Un manifestant perché dans un arbre
 
Les militants se sont dispersés sans violence, sauf un qui avait pris place dans un arbre. Ce sont les pompiers qui sont venus le déloger, il a ensuite été placé en garde à vue. La préfecture ne s'est pas exprimée, elle enverra un communiqué dans la journée. Les militants, eux, promettent d'autres actions.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne