VIDEO. Manifestation à Calais pour réclamer davantage de policiers face aux migrants

BARBARA SIX et PATRICK WURSTHORN – FRANCE 2

De 200 à 500 personnes, policiers et citoyens mêlés, se sont rassemblées pour demander davantage de moyens afin de faire face à l'afflux de clandestins.

Ils étaient entre 200, selon la préfecture, et 500, selon le syndicat Unité SGP Police FO. Parmi eux, des policiers. Des centaines de manifestants se sont rassemblées, lundi 13 octobre, à Calais (Pas-de-Calais) pour réclamer davantage de policiers et de moyens, face à un afflux massif de migrants clandestins observé par France 3 Nord-Pas-de-Calais.

Un rassemblement "sans aucune connotation raciste"

"Les fonctionnaires de police n'arrivent plus à assurer la sécurité des Calaisiens et la leur, c'est pourquoi nous demandons au ministre de l'Intérieur un renforcement des effectifs de police", a déclaré Thierry Depuyt, responsable régional du syndicat Unité SGP Police FO, à l'origine de la manifestation qui a démarré près du port.

"Ce rassemblement se veut pacifiste, sans aucune connotation raciste", a-t-il souligné, estimant qu'il y avait actuellement "2 000 à 2 500 migrants à Calais" qui espèrent rejoindre "l'Eldorado britannique". La préfecture du Pas-de-Calais évoque, elle, la présence de 1 400 à 1 500 clandestins, principalement originaires du Soudan et d'Erythrée en Afrique.

Une "explosion de migrants" aux "répercussions locales"

Les manifestants, parmi lesquels des agriculteurs et des habitants de Calais, ont entamé une opération escargot en direction de Boulogne-sur-Mer, avec plusieurs dizaines de véhicules, dont une centaine de voitures, mais aussi une dizaine de camions et une trentaine de tracteurs. "Cette explosion de migrants à Calais a des répercussions locales sur le marché de l'immobilier et pour la sécurité des biens et des personnes", a également estimé le syndicaliste policier.

Vous êtes à nouveau en ligne