VIDEO. Froid : des gymnases réquisitionnés pour les plus démunis

FRANCE 3

À cause de la forte baisse des températures, plusieurs grandes villes ont dû augmenter leurs capacités d'hébergement pour accueillir les plus démunis.

À Paris, Lyon, Calais, Poitiers, des gymnases ont dû être réquisitionnés pour pouvoir héberger les sans-abri. Avec ces températures glaciales, les places dans les centres d'hébergement sont très demandées. À Grenoble par exemple, ce lundi 29 décembre, le 115 a reçu 300 appels. "On prend les appels à partir de 7h. Les gens sont sur la brèche, ils mettent le réveil pour être les premiers à appeler", explique au micro de France 3, une écoutante du 115.

Du réconfort pour quelques jours

Quand les lits manquent, le Samu social redirige les moins chanceux vers des gymnases réquisitionnés par les pouvoirs publics. À Lyon, dès son ouverture, le gymnase Dargent accueille déjà 80 personnes, souvent des familles qui y trouvent un lieu de halte pour quelques jours.

Rien que dans la région de Lyon, 1 200 places de grande urgence ont été ouvertes. C'est déjà 400 de plus que l'an dernier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne