VIDEO. "Envoyé spécial" : pour voir sa fille, il refuse de payer sa pension alimentaire

Voir la vidéo
France 2/Francetv info

Quatre pensions alimentaires sur dix ne sont pas versées ou le sont de manière irrégulière. C’est à partir de ce chiffre que le magazine de France 2 a choisi d’enquêter.

Pourquoi tant de pensions alimentaires ne sont-elles pas versées ? Quelles sont les sanctions ? Qui paie à la place des parents qui manquent à leurs obligations ? Dans un reportage diffusé dans "Envoyé spécial", jeudi 27 février à 20h45 sur France 2, les journalistes ont rencontré des pères et des mères divorcés, des juges, des avocats, des huissiers et des agents de la CAF.

Les parents ont pour devoir de nourrir, d’entretenir et d’élever leurs enfants. Dans la majorité des cas en France, lorsque les parents divorcent ou se séparent, l’un s'occupe de l’enfant au quotidien et l’autre doit verser une pension alimentaire. Le montant de celle-ci est fixé par le juge en fonction des ressources de celui qui la verse et de celui qui la perçoit.

Rachid est divorcé. Il s’est vu condamné à deux mois de prison avec sursis et à une mise à l’épreuve, pour "abandon de famille". En effet, depuis trois ans, il n’a versé qu’à deux reprises les 80 euros de pension alimentaire qu’il doit à son ex-femme. De son côté, celle-ci ne respecte pas non plus le jugement de divorce et refuse que Rachid voie sa fille. Alors il s’insurge : "Abandon de famille ! Et vous, depuis trois ans, vous êtes en train de vous battre pour voir votre enfant !" Extrait.

Vous êtes à nouveau en ligne